Concours Banque de France Index du Forum Concours Banque de France
Forum d'entraide pour la préparation aux concours de la Banque de France, et plus si affinités : vos premiers pas à la banque... ;-)
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Concours Rédacteur 2015
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 32, 33  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Concours Banque de France Index du Forum -> Concours Banque de France -> Concours Rédacteur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
CopainLeQuiche


Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2015
Messages: 134
Masculin

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 20:42 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

Ytreza a écrit:
Lol il va aux Impôts, il va pas passer SC !
Soyez pas trop dur avec apj, c'est toujours frustrant d'être recalé pour des raisons qu'on estime mauvaises...
Un oral comme celui là, c'est quand même très dur pour le jury, qui doit sélectionner parmi plusieurs très bons éléments en ayant finalement très peu d'informations. Un profil atypique, c'est une source de richesse mais c'est aussi une prise de risque pour le jury. Très objectivement, et je le dis en tant qu'atypique, les profils atypiques ont plus tendance à démissionner que les autres, notamment pour revenir vers leur domaine d'origine. Je pense qu'un profil atypique doit donc compenser par une très forte motivation. Si le jury a eu un doute sur ce point (peu mobile pouvant être interprété comme moyennement motivé) il a pu préféré un autre candidat.

Mais apj n'en garde pas d'aigreur vis à vis de la Banque, le jury avait plein d'autres candidats valables et les questions "méchantes" sont là pour voir ta capacité à te défendre de façon posée et argumentée. Les profils mainstream se prennent aussi des questions méchantes. 


Je valide ce message  Okay  (mis à part la statistique de démission où j n'en sais rien :p )
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 27 Juin - 20:42 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
purbogossTBM
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 27 Juin - 21:37 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

Intervention de qualité Ytreza  Cool


Par contre je ne comprends pas pourquoi c'est normal de privilégier contrôleur des impôts par rapport à SC ? A ce moment là faut expliquer clairement pourquoi les impôts et pas la BdF non ?!
Revenir en haut
Vicus
Agent BdF

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2015
Messages: 8
Masculin

MessagePosté le: Dim 28 Juin - 18:34 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

apj a écrit:

 Ce qui est dommage, c'est qu'ils aient mon CV, parce que les brillants IEP, sans le CV, ne seraient peut-être pas aussi à l'aise ?




Lors de mon oral, c'est pourtant une des premières choses qu'on m'ait dite. Je cite de mémoire "ceci n'est pas un examen, c'est un entretien". Il est alors évident que le CV compte et que les candidats ne sont pas seulement départagés par leurs qualités orales, mais aussi par la manière qu'ils ont de présenter leur parcours de manière cohérente avec leur CV. Un entretien d'embauche en somme. C'est très différent des concours de la fonction publique, mais dans cette dernière, les jurys ne sont pas les personnes des ressources humaines qui placent les candidats après. Donc une fois que t'as le concours, tu peux être placé sur un poste qui n'a STRICTEMENT rien à voir avec tes compétences : Shocked .

Je parle en connaissance de cause, je viens justement de la fonction publique et, certes, je ne connais pas le ministère des finances et il y a de grandes différences entre les ministères (donc peut être que tu auras de la chance, je te le souhaite), mais je pense que ton vœu de rester à Paris n'est pas garanti d'être réalisé, et s'il l'est, ce ne sera pas forcément dans un poste que tu aimes. Il va falloir être bien classé pendant la formation et si je peux me permettre, je pense que rien n'est "remis à zéro" comme tu dis : ceux qui ont déjà une formation d'économie vont truster les premières places et ne rien laisser pour les autres...
Tu parais plutôt aigri par le concours de rédacteur, ce qui me fait penser que le jury t'as bien jugé. Ton choix semblait déjà fait, pourquoi vouloir prendre la place de quelqu'un d'autre en refusant ensuite ? Tu préfères être fonctionnaire apparemment. L'étant moi même, je ne vois pas vraiment pourquoi... Le statut ? Identique à la banque de France : un CDI solide. A la limite la retraite ? Argument valable que pour quelqu'un qui passe sa carrière à la FP, les carrières privée/publiques étant généralement lésée. Je ne vois pas quel avantage il reste par rapport à la banque de France. Au contraire ! La gestion des ressources humaines de la FP est catastrophique. L'entretien de l'oral du concours de la BdF et les quelques contacts que j'ai eu avec le service des ressources humaines par la suite me font halluciner ! Je découvre tout simplement ce qu'on appelle les ressources humaines : avec le mot HUMAINES. J'ai tellement l'habitude de n'être qu'un simple numéro avec une étiquette "ancienneté" sur le ventre qui m'empêche d'obtenir quelconque mutation intéressante (aucune place au mérite, il faut le savoir). Avoir quelqu'un qui m'écoute et qui a un poids pour me placer où ce sera le mieux pour moi (avec ce qui est disponible comme poste à l'issu du concours on s'entend), je trouve ça génial. Ça n'existe juste pas dans la fonction publique d’État (un peu différent dans la territoriale).

J'en profite pour préciser un peu mon retour de l'oral que j'avais donné il y a quelques pages. Comme prévu, toutes mes notes sont autour de 10, donc moyen, mais l'essentiel est d'être dans la liste des reçus, pas vrai ? Mes "conseils" sont donc à prendre avec des pincettes. Je suis également un profil "atypique" (donc c'est possible !), à savoir aucune expérience ni formation en économie, ni en comptabilité. Par contre j'ai une formation de maths, mais rien en maths financières. J'ai eu des questions très similaires à apj donc il y a moyen de comparer et trouver des choses intéressantes pour les personnes qui liront ce sujet au moment de l'oral de l'an prochain. Effectivement j'ai eu aussi les questions de management : profil non technique oblige il semblerait. J'avais axé ma présentation de 10 minutes sur deux compétences dont celle ci, les questions m'ont paru logiquement découler de cette dernière. Il faut donc s'y préparer. J'ai également vu l'entretien glisser vers la province. Je n'ai pas dit "oui à tout", ni dit aucun "non ferme". J'ai nuancé, en essayant d'être bien clair sur le pourquoi de mes choix, tout en restant le plus large possible. Je ne le regrette pas, il semblerait qu'il en soit pris compte dans les affectations. D'une manière générale, je pense que le jury essaie de déceler la sincérité des candidats en posant des questions sur la mobilité où les postes visés, tout simplement car ils ont en les posant déjà une idée d'où nous placer... Un candidat qui dit oui à tout va passer pour quelqu'un qui veut absolument avoir le concours sans motivation professionnelle claire derrière tandis que quelqu'un qui va refuser tout va passer pour le chiant de service (à part être parfaitement sûr que son profil est parfait, mais là je donne des "conseils" aux "atypiques").

Pour terminer, j'aimerais quand même attirer l'attention des profils originaux sur le fait qu'il y a eu cette année d'après les stats du site de recrutement 42 admis au concours, dont seulement 31 non agents (qui ont donc un bon profil a priori). Sur ces 31 postes, il doit y avoir pas mal de postes techniques qu'il est impossible de toucher avec un profil qui ne convient pas. Il y a donc très peu de places pour les candidats outsiders je pense, et vu la teneur très peu technique des écrits, il doit quand même y en avoir pas mal d'admissibles = beaucoup de concurrence. Qu'est ce qui fait la différence ensuite entre un candidat et un autre ? Pas grand chose ! Personnellement, peut être à une réponse près j'étais recalé (ne serait ce que dans le QCM). Ça ne tient à rien... J'ai déjà fait passer des entretiens et franchement entre quelqu'un à qui on met "9" ou quelqu'un à qui on met "10", il n'y a aucune différence. Donc pas la peine de cracher sur le concours parce qu'on est recalé. Ca n'enlève en rien les qualités des candidats. Déjà, être admissible est très bien ! J'avais cette année passé un autre concours et je l'ai raté d'un cheveu. Ca aurait très bien pu être le contraire ou aucun des deux, on ne contrôle pas vraiment. D'autant plus que c'est le principe d'un concours. Aussi bon sois tu, si meilleur il y a...
Revenir en haut
purbogossTBM
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 28 Juin - 18:44 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

Pourquoi tu distingues les agents/non-agents ? Il n'y a pas de places fixées au préalable pour les agents de la BdF au concours externe.
Revenir en haut
Vicus
Agent BdF

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2015
Messages: 8
Masculin

MessagePosté le: Dim 28 Juin - 19:37 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

purbogossTBM a écrit:

Pourquoi tu distingues les agents/non-agents ? Il n'y a pas de places fixées au préalable pour les agents de la BdF au concours externe.
Les agents ont par définition un profil non atypique (de par leur expérience), c'est tout ce que je voulais dire.
Revenir en haut
purbogossTBM
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 28 Juin - 23:28 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

Ouais mais tu te trompes... Comme l'a souligné un des modos (cygnus je crois) un peu plus haut, les jurys BdF sont plus indulgents au concours SC vis à vis des profils atypiques.

Tu peux très bien avoir un type SC qui se retrouve à nouveau confronté en passant l'oral Red à ce problème. Le fait d'être entré à la BdF ne dispense pas de présenter un parcours cohérent quand on passe un autre concours externe. Il faut à nouveau convaincre. Donc ton raisonnement est complètement faux.
Revenir en haut
Vicus
Agent BdF

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2015
Messages: 8
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 07:01 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

D'accord, même si mon raisonnement (un bien grand mot, je parlerais plus d'un avis, certes peu éclairé par ma non connaissance de statistiques plus poussées du concours) est effectivement complètement faux, mon objectif était surtout de dire que rater un concours ne doit pas faire penser aux candidats (et particulièrement les profils originaux) qu'ils sont complètement à côté de la plaque, puisque ça se joue à peu de choses, dans le sens de la réussite comme de celui de l'échec. Je disais ça par rapport à la réaction d'apj.
Revenir en haut
MissTerSunshine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2015
Messages: 84
Localisation: ENFIP
Féminin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 07:14 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

@ajp Je comprends ta déception et tes frustrations, je suis passée par là. Il n’est pas aisé de se critiquer en toute honnêteté et d’être objectif sur soi. Il est plus facile de jeter la pierre au jury qui n’a pas compris la qualité de notre candidature. Mais cet état d’esprit est contre-productif et ne t’aidera pas à progresser. 

Je sais qu’en dehors du concours il y a des choses qui se passent dans la vie et que la combinaison de mauvaises nouvelles peut avoir un effet dévastateur. Mais fais toi violence et maîtrise cela. Et positive Okay  


Je te conseille vivement de tout faire pour mettre les sentiments négatifs de côté et derrière toi. Cette fois tu n’as pas été pris, la prochaine fois sera la meilleure.  
En automne, il y a le concours SC où beaucoup de postes sont à Paris, donc tente ta chance. Et il y a plus de besoins. Et les profils "originaux" y ont toute leur chance et place. 

Faire partie du sérail aidera toujours surtout qu’en France les élites sont conservatrices et n’intègrent que par association (mariage, union ou mentoring). 
Je pense que venir d’une Ecole reconnue sera toujours un bon point comme venir d’un bon quartier, ne soyons pas dupes. Une référence fait écho (Ecole normale supérieure on en a tous entendu parler, le 7E arr. Paris on sait que c’est un côté huppé). Cela constitue le gâteau sur la cerise mais cela ne fait pas tout. Après tout il y a les notes des écrits. Etre admissible c'est quand même avoir eu les résultats suffisants. 

 
Concernant les membres du jury - j’ai fait ma petite enquête et je pense que dans leurs domaines ce sont des personnes qui ne sont pas à leur place par hasard. Je les ai trouvés très pro et dans leur rôle. Ils ont été piqués de curiosité par mon profil car ils ont tous posé des questions et voyaient que j’avais fait des efforts pour me préparer donc au moins ils savaient que je n’étais pas venue comme une fleur en terrain conquis. Je suis venue avec ma motivation de manière pro et j’étais là pour défendre mes chances et je pense qu’ils ont apprécié cela même si je ne suis pas admise. Smile  

@Vicus Je me permets de te corriger. Au regard de la stratégie de la BDF, tu n’es pas un profil atypique. Tu es un scientifique Exclamation . Ils recherchent des profils sciences dures et humaines (éco et politiques). 

Donc dans un mouchoir de poche entre toi et moi qui suis une juridique littéraire, tu auras la priorité question de cohérence. 

J’ai eu 8 virgule et quelque de moyenne à RED. Et j’ai mis le courrier (les résultats) sur mon mur de bureau scotché devant moi : chaque jour je regarde ces notes et je me dis il faudra que je fasse mieux que ma candidature s’améliore. Cela me motive pour mes autres concours. Cool  

Le seul petit regret que j’ai et petit reproche à la BDF pour RED est de ne pas annoncer la couleur : à savoir ils veulent en priorité des profils bancaires, économiques, matheux et un peu orienté entreprise. 

 
Avec le recul, je pense que sans doute j’aurais dit et ajouté certains points pour valoriser ma candidature. Et puis il y a le fait que la BDF met les profils dans des cases, soit on correspond ou pas ou peu ou prou. Et parfois elle peut se limiter. Ce qui est dommage. Un profil “atypique” aura plus à coeur de se prouver et d’honorer la confiance que le jury aura placé en lui. Je me vois comme cela en tous les cas. c’est le jeu il faut accepter les règles et son issue.  

 
Parmi les admis, il y a un grande école, un profil commercial et un profil juridique (qui a un côté hippie tête en l’air, essayé de bosser avec lui a été … une perte d’énergie et de temps et des lapins posés et silence de sa part depuis son admission) Donc oui parfois je me pose des questions mais certains donneront toujours l’apparence qu’il faut pour se faire admettre. Et comme je le dis toujours c’est en situation qu’on juge, l’oral peut s’avérer très trompeur. Et contrairement au témoignage plus haut, je pense que M. Foudre (on va l’appeler ainsi ahaha) M. Test personnalité m’a bien cerné oui je suis déçue mais pas de mon domaine mais plus de la culture de travail attachée à ce dernier et c’est sans doute ce que j’aurais dû répondre. Confused  

Pour poursuivre sur mon oral : 
Je dois préciser qu’à toutes les questions écos j’ai donné des chiffres (stats) définitions et noms des personnes aux têtes des structures. J’ai vraiment travaillé cet oral et j’ai travaillé avec d’autres aussi. J’ai soutenu mes camarades et on a bcp échangé. Je poussais tout le monde à bosser à répéter sa présentation à se corriger entre nous. Ce que je retiens c’est une formidable émulation, de la détermination, de la volonté. Ca m’a appris à me relever à viser plus loin plus haut et à croire en mes chances.  

 
J’ai réécrit 8 fois ma présentation avec un AD qui m’a coaché.Je l’ai fait aussi corriger la présentation de mes camarades. Pour le remercier je lui ai offert des accessoires de bureau car il m’a aidé et il n’avait aucune obligation envers moi, c’est pour des gens comme lui à l’intérieur de l’institution que je me dis ça vaut le coup d’y entrer. Travailler avec quelqu’un d’aussi ouvert compétent affable et brillant serait une chance. 
J’ai fait des simulations d’oraux filmés je me suis vraiment investie au détriment d’un autre oral que je n’ai pas eu. 
Je dois encore aller à un oral dans pas longtemps, croisons les doigts, même si à force de les passer je n’angoisse plus et je n’en fait plus une montagne. 

Concernant les réponses faites au jury (par ailleurs très souriant et sympathique avec moi - bel échange - je crois de loin c’est mon meilleur oral) 
J'ai parlé de la technicité de mon domaine. 

J'ai senti qu'ils souhaitaient des personnes qui fassent vraiment carrière qui restent longtemps au sein de l'Institution. A cause des nombreux désistements de l'an dernier (7 environ). Mais comme je l’ai commenté plus haut et les retours sur de la promo RED de l’an dernier le jury peut aussi se “tromper” sur la motivation des gens : je sais que parmi un admis, il a des chances de quitter dès octobre. Et sans compter ceux qui réussissent d’autres concours etc… Moi qi j’avais été admise à REd et l’autre concours j’aurais chosi l’autre concours (moins bien payé mais plus intéréssant) et il y a aussi ceux qui se sentent mal à des positions techniques et qui démissionnent car pas à l’aise. 

Pendant l’entretien, j'étais dynamique, je souriais, ils souriaient et riaient aux éclats à certaines de mes réponses. J'étais détendue et vraiment présente. J'essayais de les captiver 
Ils m'ont fait des compliments : vous êtes une bonne communicante, vous avez un bon parcours universitaire, présentation claire, bien explicitée. 
  
C'est une épreuve de séduction et de charme à un degré moindre certes, mais il"faut être convaincue pour convaincre"-la RH m'a dit vous avez vraiment raison, lorsque je lui ai dit cela. 

Ils semblaient approuver mon enthousiasme. 

A la question sur une supposée déception de ma part de mon domaine j'ai dit que peu importe le travail auquel je m'attèle je suis toujours dynamique mon entrain et le RH du cabinet (censé jouer à l'indifférent, il regardait ailleurs ennuyé, mais je l'ai fait sourire il a "blagué" et s'est impliqué dans l'échange) m'a dit c'est clair que vous ne pouvez pas laisser cette personnalité à la porte (j'étais confiante et assurée et détendue). 

En préambule, ils m'avaient bien dit que ce n'était pas une épreuve mais un entretien. 

 
TOUS les membres du jury m'ont posé des questions. 

Il y avait une bonne humeur et aucune lourdeur, je n'avais l'impression de passer à l'oral. J'ai insisté sur mon autonomie et ma curiosité intellectuelle. 
  
Arrivée au bout de cette sélection est une grande satisfaction, après un passage à vide et une perte de confiance. J'étais beaucoup moins angoissée, moins sur la réserve, c'était un échange plaisant et concret. 

Ils essayaient vraiment de creuser les raisons pour lesquelles je me suis détournée de mon domaine, j'ai parlé d'évolution, de rencontres et d'intérêt pour l'économie et le travail de la BDF. 
Le président du jury a compris mon humour et riait souvent. Je pense que même s’ils ont apprécié échanger avec moi ils ne me voyaient pas en tant que RED et après c’est le jeu de la sélection.
Je me tâte pour savoir si je passe SC. Les révisions commencent à m’épuiser et je n’ai plus trop le temps. Et je dois recommencer le sport.


Pour RED les profils hors parcours éco, Maths, banque ont des chances moindres.... Je le redis.
Et à apj un bts compta après des années en tant qu'architecte peut être une valeur ajoutée (ton adaptabilité, ta flexibilité, ta capacité à te faire aux rigidités du marché de l'emploi), je crois que c'est ton approche qui a été mal ressentie.
Avoir des préjugés et peu de recul te desserviront. Ne deviens pas aussi étriqué d'esprit que ceux dont tu accuses de ce défaut....
Un oral sert à cerner après ils se basent sur ce que tu donnes pas sur qui tu es --- ils ne peuvent savoir qui tu es dans la vraie vie donc il faut se montrer sur son jour le plus positif.
~~~~~~~~~~~~~
"La Banque de France est très 18e siècle. Lorsque le Gouverneur arrive, c'est quasi roulement de tambours. A la DGFIP on est plus dynamiques" - Un inspecteur divisionnaire DGFIP - Décembre 2016
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Vicus
Agent BdF

Hors ligne

Inscrit le: 16 Juin 2015
Messages: 8
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 08:53 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

MissTerSunshine a écrit:

@Vicus Je me permets de te corriger. Au regard de la stratégie de la BDF, tu n’es pas un profil atypique. Tu es un scientifique Exclamation . Ils recherchent des profils sciences dures et humaines (éco et politiques). 
Donc dans un mouchoir de poche entre toi et moi qui suis une juridique littéraire, tu auras la priorité question de cohérence.  


Sur le papier oui, et pourtant, de l'aveu même de la dame des ressources humaines qui s'occupe de nous après l'admission (qui est je le précise un des membres du jury, d'où l'importance de ne pas raconter n'importe quoi dans l'entretien) : au téléphone "vu votre profil particulier" blablabla "nous avons tout de même décider de vous admettre" blablabla... je comprends "vous êtes un profil atypique et nous avons débattu de votre cas".
Je ne sais pas ce qui a pu faire la différence. Tout ce que je sais, c'est que je suis content !
Pour revenir sur le débat lancé par ajp, je n'ai de toute façon pas de diplôme d'IEP ni aucune autre grande école.

En tous cas MissTerSunshine, c'est vraiment un plaisir de lire tes messages, avec ta vision positive des choses (tu portes bien ton pseudo !). Bon courage pour le prochain oral que tu passes !
Revenir en haut
apj


Hors ligne

Inscrit le: 26 Juin 2015
Messages: 2
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 12:51 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

Quelques précisions :
- j'ai voulu donner mon sentiment sur l'oral pour ceux qui viendront chercher ici des retours d'expérience.
- en effet, le profil atypique est à définir ; je n'ai rien contre les IEP et autres grandes écoles, mais j'aimerais connaître les diplômes des admis, pour juger par moi-même.
- chacun perçoit les gens et événements à se façon ; pour moi, un jury, ce n'est pas une masse homogène mais bien une somme de personnalités qui ont des intérêts différents, parfois divergents.
- j'ai analysé mon entretien plutôt que de le décrire, ce qui laisse une impression d'amertume visiblement, parce que je suis cynique sur les bords, alors que j'ai très bien vécu cet entretien, globalement agréable et bienveillant et construit ; cependant, pour moi, je persiste, la conclusion de la RH n'est pas passée : je trouve fondamentalement malhonnête de dire à quelqu'un qui passe un oral de rédacteur de se poser la question de passer secrétaire comptable tout en sachant qu'il y a très peu de perspectives d'avenir pour ce potentiel secrétaire comptable à devenir redacteur par la suite, quant à attaché, n'en parlons pas - et là je mets le chômage de côté.
- chacun sa stratégie, expression de sa personnalité : la mobilité, c'est pour moi le grand bémol des emplois de la fonction publique et des EPA ; c'est un problème et de nombreux rapports internes le démontrent ; j'ai tout de suite compris que l'entretien visait à attribuer des postes précis et mon CV consulté en avance pouvait cadrer avec certains, mais pour moi, ces postes esquissés rapidement ne me faisaient pas envie ; je suis franc et je fais la diva au début, pas quand les jeux sont faits.
- j'ai passé les écrits le lendemain des résultats de contrôleur des fip : tout le monde me disait que j'étais malade d'y aller ; je vais au bout de ce que j'entreprends et je puise dans chaque expérience ; pour moi, le principal avantage de la bdf, c'était d'offrir des postes en grande partie à Paris ; j'ai passé l'oral avec l'intention de le réussir tout en sachant que le choix serait difficile entre la bdf et les fip, ce que j'ai dit au jury à la fin.
- mon regret n'est pas de ne pas avoir été admis, mais de ne pas avoir réussi à convaincre et de voir que, comme on dit en architecture, "les murs les plus durs à faire tomber sont ceux qui sont dans la tête".
- je vais poursuivre mon chemin côté fip donc, sans amertume mais au contraire avec curiosité et intérêt, surtout avec le sentiment que je peux progresser dans la hiérarchie et en m'accrochant à l'Île-de-France ; je souhaite aux admis d'obtenir le poste dont ils ont envie et à ceux qui ont raté d'obtenir autre chose.

@MissTS : décroche la feuille de résultats et, après toutes ces actions collaboratives, recentre-toi sur toi-même, tu es la seule à savoir ce qu'il faut mettre dans ta présentation ; il ne faut pas négliger la compétition inhérente aux concours : dans la dernière ligne droite, c'est chacun pour soi.
Revenir en haut
MissTerSunshine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2015
Messages: 84
Localisation: ENFIP
Féminin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 13:03 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

Je vais laisser ma feuille accrochée.


J'ai travaillé en équipe avec 2/3 personnes à peine. Oui c'est chacun pour soi, mais ça n'empêche pas de se soutenir et s'entraider.
Le AD qui m'a aidé est déjà en poste Razz  et m'a pourtant aidé sans contrepartie  Smile
Et j'ai été coaché par des pros qui n'ont pas été rémunérés par ma personne.


Après personne n'est obligé de collaborer mais quand on donne des rdv et qu'on a pris la peine de dire qu'on ferait un retour, c'est toujours mieux de le faire, car ce RED pour moi est un élément qui n'aura jamais un sens du collectif au sein de la BDF même s'il est admis lui. Et je suis heureuse de ne pas être sa future collègue. Oui c'est chacun pour soi, oui c'est Dallas mais se faire adier et soutenir il n'y a rien de mal. Et je suis très centrée sur ma personne ne t'inquiète pas. mais je sais aussi partager et collaborer. Et je pense que ça fait de moi une collègue impliquée. Et je préfère être cela et être non admise que l'inverse.
~~~~~~~~~~~~~
"La Banque de France est très 18e siècle. Lorsque le Gouverneur arrive, c'est quasi roulement de tambours. A la DGFIP on est plus dynamiques" - Un inspecteur divisionnaire DGFIP - Décembre 2016
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MissTerSunshine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2015
Messages: 84
Localisation: ENFIP
Féminin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 13:08 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

apj a écrit:
- mon regret n'est pas de ne pas avoir été admis, mais de ne pas avoir réussi à convaincre et de voir que, comme on dit en architecture, "les murs les plus durs à faire tomber sont ceux qui sont dans la tête".
- je vais poursuivre mon chemin côté fip donc, sans amertume mais au contraire avec curiosité et intérêt, surtout avec le sentiment que je peux progresser dans la hiérarchie et en m'accrochant à l'Île-de-France ; je souhaite aux admis d'obtenir le poste dont ils ont envie et à ceux qui ont raté d'obtenir autre chose.


Là je suis 100% d'accord avec toi.


En France, un maçon doit être maçon jusqu'à la mort. Dans les pays nordiques il est fréquent de changer de travail tous les 2 ans... Very Happy
C'est avec cet état d'esprit qu'on est arrivé à la Révolution.
Certains milieux sont d'accès quasi réservé. Il faut trouver son chemin pour y parvenir, le mien sera toujours le travail honnête. D'autres utilisent d'autres chemins... ou ont des passerelles qui facilitent.
Il y a peu de postes pour les atypiques à RED faut juste le savoir. Il y a des murs partout. A nous de savoir nous vendre et bosser plus que les autres pour y arriver.
Parfois le changement prend du temps. je le redis les élites françaises sont conservatrices.
~~~~~~~~~~~~~
"La Banque de France est très 18e siècle. Lorsque le Gouverneur arrive, c'est quasi roulement de tambours. A la DGFIP on est plus dynamiques" - Un inspecteur divisionnaire DGFIP - Décembre 2016
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
purbogossTBM
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 29 Juin - 13:29 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

Ok donc contrôleur des impôts c'est mieux que SC et Red c'est "l'élite".

Je me couche moins bête chaque soir en lisant ce topic, merci  Okay
Revenir en haut
MissTerSunshine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2015
Messages: 84
Localisation: ENFIP
Féminin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 13:33 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

Erm je pense qu'il veut dire que l'élite se situe au niveau des membres du jury...
Mais l'élite du concours IFP sort direct de l'ENA et ça ne l'es empêche pas de prendre des profils atypique que l'école se chargera de formater Very Happy
Autre Institution Autres moeurs de recrutement.  Mort de Rire
~~~~~~~~~~~~~
"La Banque de France est très 18e siècle. Lorsque le Gouverneur arrive, c'est quasi roulement de tambours. A la DGFIP on est plus dynamiques" - Un inspecteur divisionnaire DGFIP - Décembre 2016
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
stéphane46
Agent BdF

Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2015
Messages: 39
Localisation: 63
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Juin - 13:06 (2015)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015 Répondre en citant

Pour être plus précis, même en ayant déjà le concours SC, je suis en classe préparatoire à l'école des Finances Publiques pour préparer les 3 concours à l'automne
Pour faire simple, le concours de contrôleur (dit B) est de niveau équivalent au SC (poste de technicien)
Celui d'inspecteur (dit A), correspond plutôt à RED

purbogossTBM a écrit:

Ok donc contrôleur des impôts c'est mieux que SC et Red c'est "l'élite".

Je me couche moins bête chaque soir en lisant ce topic, merci  Okay
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:07 (2017)    Sujet du message: Concours Rédacteur 2015

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Concours Banque de France Index du Forum -> Concours Banque de France -> Concours Rédacteur Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 330, 31, 32, 33  >
Page 31 sur 33

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com